Gilles Guillerault et Sébastien Fargette

03 novembre 2015

Petite histoire des étiquettes.

                                                          

Voici la première étiquette utilisée par la famille Guillerault   jusqu’en 1972. Celle d’André, le père de Jacques.

Elle comporte l’écusson de Sancerre, composé de la herse, la couronne   et les grappes de raisins.

Seules mentions obligatoires à l’époque : l’AOC*, la capacité de   la bouteille, ainsi que l’indication « Mis en bouteille à la   propriété ».

* : L’Appellation d’Origine Contrôlée des vins de Sancerre date de 1936 pour les blancs et de 1959 pour les rouges et les rosés.

En 1972, ce sont Geneviève et Jacques qui prennent en main les   destinées de la cave. On ne parle pas encore de domaine à l’époque. On ajoute   une décoration plus kitch avec les grappes et les feuilles de vigne.  De nouvelles mentions deviennent   obligatoires : le degré d’alcool et la capacité de la bouteille (750ml).   L’étiquette porte aussi  la mention   Produce of France quand il s’agit d’une bouteille expédiée à l’étranger (ici   à Londres).

    

 

    

A partir de 1979, les étiquettes sont personnalisées : à la   place du blason de Sancerre on introduit un dessin stylisé de la cave sur   fond de rangées de vignes et un titre, Caves du Prieuré. On ajoute une   collerette avec la mention du millésime.

La couleur du dessin change selon les vins :

Pour les blancs : en vert

Pour les rouges et les rosés : en rouge. 

 

Par ailleurs la production commence    à se diversifier avec la création des cuvées spéciales :

1986 : 1ère cuvée    Clos de Chassenay qui deviendra Chassenoy plus tard. Il s’agit d’un   blanc élevé en fût avec des raisins provenant    de vieilles vignes de plus de 30 ans.

 

    

 

                                                              

A partir de 1990 doit figurer sur l’étiquette le logo Eco emballage   correspondant à la taxe de recyclage des bouteilles.                           

En 1990, Gilles finit ses études. Il prendra alors l’initiative de   créer la cuvée des rouges élevés en fûts Tradition.                                             

En 1997 apparaît l’utilisation du terme de Domaine dans le   titre : Domaine des Caves du Prieuré, puis plus tard Domaine du Prieuré.   L’étiquette change de forme avec  le   dessin dans une collerette supérieure. Le millésime est intégré à   l’étiquette. 

 

Le dessin de la maison est réservé aux particuliers ; celui de   la lanterne aux cavistes.

En 1998 le logo GJG est introduit pour Jacques, Gilles et Geneviève Guillerault. On modifie la forme de l’étiquette pour les demi -bouteilles. (ci-dessous à droite). 

 

    

    

 

 

    

    

 

On crée également des étiquettes spéciales pour les cuvées Chassenoy   (blancs Vieilles Vignes) et Tradition (Rouges Vieillis en Fûts). Ces   étiquettes ne seront pas utilisées bien longtemps ; elles étaient sans   doute trop différentes et ne plaisaient pas trop aux clients.

 

                                                                     

En 2001, une nouvelle étiquette pour les rouges Tradition avec le   blason de Sancerre, le logo familial et la signature de Gilles.

 

 

En 2004, la diversification se poursuit.  Une nouvelle série, les Facétie, correspond   à l’arrivée de Sébastien Fargette sur le domaine. Il s’agit d’un blanc élevé   en fûts élaboré à partir de vieilles vignes. Les bouteilles sont signées par   Gilles et numérotées. La mention mis en bouteille par Guillerault-Fargette   apparaît.

    

 

    

A partir de 2005, le nombre d’informations  devant figurer sur l’étiquette devient si   grand qu’on décide de simplifier l’étiquette et de rajouter une   contre-étiquette avec toutes les infos obligatoires. C’est par exemple le cas   de la bouteille de Tradition ci-contre.

 

Certaines bouteilles réservées à l’exportation ou, en fonction des   marchés, avec une exclusivité pour un gros client, portent une étiquette   différente, notamment avec une coquille Saint-Jacques.

 

                                                              

    

    

 

A partir de 2010, la décision est prise de rassembler toutes les   étiquettes sous un même logo.

Une réflexion est menée pour décider du choix d’un thème. Ce sera le   panseillot qui signifie coquelicot en berrichon en référence à la volonté   d’aller vers une culture raisonnée,    plus respectueuse de la nature, utilisant moins de pesticide, en   pratiquant un suivi très attentif de la maturation de la vigne au cours de   l’année et en anticipant le mieux possible les besoins des plants.

Gilles et Sébastien demandent donc à un ami peintre de Crézancy,   Jean-Yves Aurégan, de leur    proposer  quelques projets   d’étiquette sur le thème du panseillot.

Ils organisent ensuite un concours pour choisir la meilleure   étiquette au cours des Journées Portes Ouvertes de novembre 2010. Ce sont   donc les plus fidèles clients de la cave qui procèdent à l’élection de   l’étiquette qu’ils préfèrent.

Trois déclinaisons sont donc finalement utilisées.

 

La première concerne les bouteilles de   blanc, rosé et rouge classiques de l’année.

 

                                                                                                                    

 

La deuxième est réservée aux bouteilles   des Chassenoys et des Marnes.

 

                                                              

    

 

Et la troisième présentera la cuvée   Facétie.

  

    

 

 

Posté par cavesduprieure à 11:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2014

Vendanges 2014

Feuille 2        Après un printemps beau et chaud laissant présager des vendanges précoces, l'été fut particulièrement frais et pluvieux.

Finalement les vendanges ont pu avoir lieu aux dates habituelles ( du 22 septembre au 5 octobre), dans des conditions exceptionnelles à la fin d'un mois de septembre magnifique.

Cette année, à la fois la qualité et la quantité étaient au Rendez-Vous.

Quelques photos pour illustrer le résultat d'une année de labeur.

 Une partie des vendanges est faite à la machine:

De la vigne au pressoir

 

Le reste est vendangé à la main :

Vend 1      Vend 3      Vend 2

                          Vend 4                  Vend 5

Vend 6      Vend 7      Vend 8  

                   

 

 

            

 

 

Posté par cavesduprieure à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2014

Mise en bouteilles des rouges "Les Marnes" Vendanges 2012

Mise en bouteille

Le 3 avril après-midi, grande activité à la cave. C'est le jour de la mise en bouteille de la cuvée des Marnes 2012. 18 mois de travail dont 13 mois en fûts de chêne pour obtenir 2000 bouteilles environ du meilleur rouge obtenu à partir de vignes de plus de 30 ans vendangées à la main. La dégustation m'offre l'occasion de déguster une production particulièrement réussie cette année. Un vrai nectar !! La commercialisation pourra débuter pour les prochaines journées 'Portes Ouvertes'. A mon avis, il ne faudra pas trop attendre pour acquérir quelques bouteilles.

 

 

Posté par cavesduprieure à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2014

La taille de la vigne

Feuille 2Ce lundi 24 février matin, avec le beau temps, petite leçon de taille dans les vignes du domaine du Prieuré avec Sébastien.

La taille est indispensable, car ne produisent des raisins que les sarments qui poussent sur les bois taillés l'hiver précédent. Si on laissait la vigne se développer sans taille, elle ne produirait plus de raisins en quelques années.

Dans le Sancerrois deux types de taille sont couramment utilisés: la taille cordon de Royat et la taille Guyot.

Au domaine du Prieuré, la taille cordon de Royat est utilisée quasi exclusivement pour le cépage de Pinot noir qui va produire le sancerre rouge. Il s'agit d'une taille courte.

C'est une taille très qualitative permettant d'aller vers des raisins très mûrs.

La première année de formation, on couche sur le fil un sarment en taille hivernale qu'on va conserver de sorte qu'il grossisse d'année en année établissant un tronc permanent sur lequel chaque année on va conserver généralement entre 4 et 6 coursons (petits segments de sarment) bien positionnés tous les 15 à 20 cm environ avec chacun 2 yeux (futurs bourgeons) qui produiront la végétation et la vendange de l'année. On taille également un autre courson à l'opposé du sarment long, au pied du cep, appelé courson de rappel pour rajeunir éventuellement la vigne si nécessaire l'année suivante. Ainsi la végétation ne sera pas trop abondante, permettant une bonne pénétration des rayons de soleil et donc un bon mûrissement. Tous les rameaux longs du même rang sont courbés du même côté pour éviter une végétation trop serrée.

L'objectif est d'obtenir environ 10 rameaux par pied. L'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) impose un espacement d'1,30 m entre les rangs. Sur le domaine, le nombre de pieds à l'hectare est ainsi d'environ 6000 à 7000 pieds à l'hectare.

On effectue la taille en remontant le rang permettant d'être moins baissé et donc moins fatigué !

Taille en cordon de Royat : Première année de formation.

                                         taille

 La deuxième année on créera à l'opposé un deuxième tronc. On aura ainsi une taille bilatérale.

Taille en cordon de Royat sur vieilles vignes :                        

Royat_petite

 

 

 

 

La taille Guyot est utilisée pour le cépage de Sauvignon qui va donner le Sancerre blanc.

Au départ, après le phylloxéra à la fin du XIXème siècle, les vignerons replantèrent  dans leurs parcelles en majorité du Sauvignon blanc, cépage particulièrement bien adapté au climat et aux terroirs, afin de restaurer le vignoble, sur des porte-greffes américains, plus résistants au phylloxéra.

A l'époque la technique de taille était celle du cordon de Royat, puis dans les années 50-60, la demande augmentant beaucoup, les vignerons utilisèrent la technique de la taille Guyot qui constituait un des facteurs permettant un meilleur rendement à l'hectare, en plus des évolutions techniques (engrais, pesticides, etc ).

Chaque hiver le vigneron choisit un sarment de l'année précédente bien positionné et taille les autres. Il plie ensuite le sarment conservé sur le fil toujours dans le même sens pour éviter les recouvrements de végétation.

 En AOC Sancerre seul un sarment est autorisé (taille Guyot simple), contrairement au cordon de Royat.

                  guyot2                                   Guyot taillé_petite

Posté par cavesduprieure à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2014

Mise en fûts de la récolte 2013 des rouges des Marnes

grappe 1Jeudi et Vendredi 19 et 20 décembre 2013, je passe à la cave rencontrer Gilles et Sébastien. Il sont en train de préparer la cuvée 2013 des rouges des Marnes.

Actuellement, les rouges de la cuvée Panseillots 2011 sont en vente.

Concernant la récolte des Marnes 2012, l'élevage en fûts de chêne dure entre 11 et 13 mois. Il va se terminer par le soutirage des fûts vers la cuve d'assemblage. La mise en bouteille aura lieu au printemps pour la commercialisation à partir de l'été 2014.

Première étape: Le nettoyage des fûts de la cuvée précédente.

Cinq opérations :

- 1 - Pompage des fûts et mise en cuve d'assemblage des rouges Marnes 2012.

P1020401_petite            La pompe               P1020406_petite

- 2 -  Récupération  de la lie. Elle aura deux utilisations possibles: soit la distillation, soit pour aider éventuellement la fermentation malolactique.

Attention, ça devient technique, une petite explication s'impose: La fermentation du Pinot noir (le cépage des rouges de Sancerre, comme en Bourgogne) se fait en 2 temps, Sébastien prend le temps de m'expliquer les opérations chimiques en oeuvre:

Tout d'abord la fermentation alcoolique (voire même alcool-hic!). Elle a lieu juste après la récolte sur les baies de raisins sitôt séparées de la rafle ou raffle (rien à voir avec celle du Vel d'hiv!). Cette fermentation se fait soit naturellement, soit avec des levures rajoutées, selon les années et la qualité de la récolte.

Ensuite vient la fermentation malolactique. En général elle se fait naturellement au printemps au moment du réchauffement de quelques degrés de la cave. En vinification, la fermentation malolactique est la transformation de l'acide malique en acide lactique par l'intermédiaire de bactéries anaérobies (sans oxygène) appelées bactéries lactiques comme Oenococcus Oeni, d'où le terme d'oenologie ( qu'il est fort ce Gégé !!). "Se traduisant par une diminution de l'acidité, elle permet une stabilisation et un assouplissement du vin, particulièrement recherché pour la vinification en rouge." (dixit wikipedia).

- 3 - Nettoyage des fûts au Kärcher avec de l'eau chaude. Il s'agit de tuer les bactéries qui pourraient se développer dans le bois, et d'enlever les dépôts de tartre.

P1020413_petite                P1020414_petite                P1020420_petite

-  4 - Rinçage à l'eau froide;  puis les fûts seront également nettoyés extérieurement.

-  5 - Avant de les réutiliser on y brûle une mèche de soufre qui va finir de les assainir. (Gilles à la manoeuvre)

                        P1020427_petite

 

Deuxième étape : Et, dans la foulée,  remplissage des fûts avec la récolte 2013. Les fûts ne restent pas vides bien longtemps !!

Pompage depuis les cuves dans lesquelles le vin a fait sa fermentation, vers les fûts. (je n'ai pas pris de photos car il n'y a pas grand chose à voir !)

 

Les fûts classiques utilisés la plupart du temps sont des fûts dits bourguignons contenant 225 litres. Gilles et Sébastien utilisent également des fûts de 500 litres appelés tonnes (bizarre mais c'est comme ça !) notamment pour l'élevage des cuvées de Marnes faites avec du raisin de vieilles vignes de plus de 30 ans.

 

 

Posté par cavesduprieure à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2014

Le mot de Gérard

Feuille 2

Depuis bien longtemps j'avais envie de mieux connaître le travail de la vigne et du vin. Ayant la disponibilité pour le faire maintenant, j'ai demandé à Gilles et Sébastien si je pouvais, au fil du temps, passer au domaine pour faire des photos, m'informer, découvrir et discuter avec eux. En fait, ils m'ont spontanément proposé de donner à ma curiosité pour ce métier de vigneron la forme d'une contribution à leur blog. J'ai accepté sans trop savoir à quoi je m'engageais … L'idée est donc de mettre quelques  infos en ligne au gré de mes découvertes.

Posté par cavesduprieure à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2014

BELLE ET HEUREUSE ANNEE 2014

Image6

« Nos actes ne sont éphémères qu’en apparence. Leurs répercussions se prolongent parfois pendant des siècles. La vie du présent tisse celle de l’avenir. » Gustave Le Bon

Belle année 2014 en prenant le temps ...

 

 

Posté par cavesduprieure à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2014

A la découverte de nos vins

Fiche présentations vins blog

Pour en savoir plus, retrouver leur fiche détaillée dans la catégorie NOS VINS...

Posté par cavesduprieure à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2013

En attendant les vendanges ...

Après un printemps frais et particulièrement pluvieux, la fleur de la vigne est passée tardivement dans les derniers jours de juin annonçant des vendanges moins précoces que ces dernières années. En effet, il est courant de dire que la récolte se situe entre le 90e et le 110e jour après la floraison.

Aussi, malgré un été chaud et sec, les vendanges 2013 n'auront lieu que dans les premiers jours d'octobre.

On ne peut cependant pas parler de retard exceptionnel de récolte, en effet, je me souviens des vendanges de mon enfance (et je ne suis pas si vieille...), durant lesquelles nous fêtions systématiquement l'anniversaire de mon grand-père, André, né le 4 octobre...

Bel état sanitaire, quantité satisfaisante, risque d'orage dévastateur semblant être écarté, aux garçons maintenant de nous montrer tout leur talent ... afin de régaler toujours et encore vos papilles !

La petite fille, fille, soeur et femme de ... André, Jacques, Gilles et Sébastien !

Posté par cavesduprieure à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2013

A vos agendas ... RV au SALON DE TOUL (54) du 12 au 14 avril prochain !

Toul 2013

C'est avec plaisir que nous vous accueillerons sur notre stand Salle Valcourt à Toul lors du 29e salon des vins de France qui se tiendra cette année du vendredi 12 avril 2013 à partir de 14 heures au dimanche 14 avril 19 heures.

Nous vous ferons découvrir le nouveau millésime qui saura vous enchanter... alors on compte sur vous !

Retrouver toutes les infos pratiques (lieu, horaires,...) sur le site du salon en cliquant sur le lien suivant http://www.salondesvinsdetoul.fr/ 

Posté par cavesduprieure à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]